Les nouvelles finalistes du Prix 2017

Les nouvelles finalistes retenues pour leurs qualités littéraires et leur humour par les lecteurs et auteurs du Comité de présélection Libres Plumes du Prix de la Nouvelle humoristique sont (par ordre alphabétique de nouvelles) : 

 

  • Amour, kangourous et chantilly
  • BOUM
  • C’est la flûte finale
  • Célibataire exigeante
  • De l’incidence de battements d’ailes
  • In extemis
  • JEFFERSON
  • La gasconne
  • Le miraculé
  • Le voyage au bout de Lanuit
  • Notre catastrophe préférée
  • Quand je serai petit
  • Sécurité intérieure
  • Un heureux événement
  • Une patastrophe

Nous remercions les 102 auteurs qui ont participé cette année à notre prix autour du thème d'inspiration « Dans la vie, il y a deux périodes : la première on attend les catastrophes, la seconde, elles arrivent. » 

 

Parmi ces quinze nouvelles, seules trois d'entre elles seront désignées lauréates le dimanche 19 mars 2017 au Château de Méry-sur-Oise par le jury final présidé par Jean-Louis FOURNIER accompagné des écrivains Caroline de BODINAT, Olivier MAULIN, Marc Menu,  de la lauréate 2016, Yolaine DIPPENWEILER, des éditrices Coralie BAILLEUL (Short Édition) et Anita BERCHENKO (Éditions du 38), de Corinne Tartare, Vice-Présidente Culture de l'association France-Québec, de la librairie La 23ème Marche, et de nos partenaires publics. 

 

En attendant cet éminent moment et la remise des prix, nous leur souhaitons à tous bonne chance et remercions la totalité des auteurs d'avoir défendu l'humour à nos côtés en écrivant une nouvelle pour ce prix.

 

À tous, MERCI.  

 

Enfin, pour ceux qui veulent aller plus loin, retrouvez l'interview de Frédéric Gaillard, auteur et membre du comité de présélection 2016. 


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Lecteur attentif (vendredi, 11 novembre 2016 13:36)

    Je pense que la remise du prix aura lieu le 19 mars 2017 et non 2016 ;-)

  • #2

    Libres Plumes (vendredi, 11 novembre 2016 14:40)

    Sincères remerciements lecteur attentif. Que ferions-nous sans vous ? :-)